Lancement de la version 3.0 de SIGTAS : « Pour une plus grande mobilisation des recettes intérieures ».

08/08/2017

Le Ministre de l’Economie et des Finances a présidé, la cérémonie de lancement de la version 3.0 du Système Intégré de Gestion des Taxes (SIGTAS), le Lundi 07 Aout 2017, à la Direction Générale des Impôts, en présence de Son Excellence Monsieur Marc André Fredette, Ambassadeur du CANADA au Mali, ainsi que l’ensemble des parties prenantes du Projet d’Appui à la Mobilisation des Recettes Intérieurs (PAMORI).

« Je suis très content du lancement de cette nouvelle génération de la plateforme de système intégré de Gestion des Taxes et Assimilées (SIGTAS) que nous avons mis en place depuis quelques années, avec l’appui de la Coopération Canadienne. C’est un système qui nous permet d’aller à une meilleure mobilisation de nos recettes intérieures pour être, in fine, de moins en moins dépendant de l’aide financière extérieure » a déclaré le Dr Boubou CISSE, Ministre de l’Economie et des Finances. 

La nouvelle version du logiciel SIGTAS 3.0 est une amélioration de la version 2.0 du logiciel SIGTAS, utilisée par les services des impôts du Mali. « C'est un système qui a donné des résultats dans sa 2ème version puisque nous sommes passés de 185 milliards de FCFA à 630 milliards de FCFA, entre 2002 et 2016, en termes de mobilisation de recettes intérieures. Très objectivement, cette performance est due à SIGTAS et au projet qui le soutient c’est-à-dire le PAMORI » explique le Ministre.

Selon l’ambassadeur du Canada au Mali, Son Excellence Monsieur Marc André Fredette : « le Mali est une priorité dans la coopération Canadienne et à l’intérieur de cette coopération, ce projet est d’une grande priorité car il apporte de l’efficacité dans la gestion des ressources humaines et financières afin d’améliorer la performance fiscale du Mali et la transparence des données en réduisant des erreurs potentielles ou possibilités corruptions ».

Pour rappel, le Projet d’Appui à la Mobilisation des Recettes Intérieures, a pour but de contribuer à réduire la dépendance financière du Mali, vis à vis de l’aide extérieure, en renforçant les capacités de mobilisation des recettes des administrations fiscales du Mali.

La première phase du projet, le PAMORI I, a permis, à la Direction Générale des Impôts d’augmenter les recettes fiscales de 11 % par an, de 1997 à 2005. La deuxieme phase du projet, dont un des résultats est le lancement de la version 3.0 de SIGTAS, vise à améliorer taux de pression fiscale du Mali dans le cadre du Programme National de Transition Fiscale, en droite ligne des objectifs du Cadre de Relance Economique et de Développement Durable (CREDD 2016-2018).

Le Ministre de l’Economie et des Finances fonde de réels espoirs sur l’atteinte de cet objectif. « Notre première attente, c’est d’aller vers une plus grande mobilisation des recettes intérieures qui pourrait nous permettre d’honorer les engagement que nous avons pris au niveau communautaire. Nous sommes à un taux de pression fiscale de 15 % environs et à l’horizon 2020, nous devons passer à un taux de 20%. La 2ème attente, c'est d’aller vers un élargissement de l’assiette fiscale de façon horizontale car nous sommes presque déjà arrivés à un plafond en termes de niveau d’imposition. La version 3.0 de SIGTAS va nous permettre d’aller, de façon efficace, à cet élargissement à travers une meilleure gestion des exonérations fiscales et un interfaçage entre l’administration fiscale, celles de la douane et des marchés publics » a expliqué le Ministre de l’Economie et des Finances. 

Le Dr Boubou CISSE a tenu à remercier Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du CANADA, au nom du Président de la République du Mali, du Premier Ministre et de l’ensemble des membres du Gouvernement du Mali pour l’appui de la coopération canadienne.

 

 

 

Back to Top